Les Musiciens du Métro fêtent la musique!

Le rendez-vous est donné à l’Espace Métro Accords (EMA), structure dédiée à ces Musiciens du Métro (Paris – 11ème).  Au rez-de-chaussée, je patiente quelques minutes. A l’étage, dans son bureau, Antoine Naso, directeur artistique des Musiciens du Métro, reçoit un jeune musicien, guitare à la main, d’une petite trentaine d’années, barbe de 5 jours et boucle à l’oreille. Il fait partie de ces musiciens [du métro] fraîchement accrédités ! Une photo et un peu de paperasse plus tard, il a son sésame en main, un badge qui fait office de label  pour aller « gratter les cordes de sa guitare » à n’importe qu’elle heure dans une des 300 stations de métro (allées de correspondance notamment) et titiller l’oreille des 5 millions de voyageurs quotidiens. Chaque semestre, 300 badges nominatifs sont délivrés par cette structure de la RATP sur un total de 1000 personnes auditionnées.

« Les Musiciens du Métro, c’est 15 ans d’existence et de découverte » m’explique Antoine Naso. Et de rajouter: « Pas mal d’artistes se sont fait connaître sur une filière pro (Keziah Jones, Anis, Irma, William Baldé ou encore Zaz). On leur met un pied à l’étrier mais chacun(e) en tire une vraie expérience. Pour certains d’entre-eux, ça a déclenché quelque chose grâce à ça ! ».

Une structure qui donne donc la chance à un maximum d’artistes de se produire sur une scène ouverte dans les couloirs du métro, de tester, de répéter et de s’essayer avant de faire des concerts. Sans être tabou, l’Espace Métro Accords a permis aussi de réguler une population de musiciens, de contrôler et d’organiser au diapason tout ce microcosme ! « Aujourd’hui, quand on joue dans le métro , on est considéré comme un vrai musicien et plus comme un mendiant ! », se plaît à dire Antoine Naso. « Et le public a changé vis-à-vis d’eux!», rajoute-t-il. Ainsi, cette accréditation va bien au-delà d’un « laisser-passer » car elle offre un tremplin à ces musiciens via les Festivals dont est partenaire la RATP (Solidays, Rock en Seine, Soir d’Eté…). « On peut donner la chance quand il y a du potentiel ! », conclut-il.

L’étape accréditation, c’est un peu pareil qu’à la Star’Ac, Nouvelle Star ou The Voice. Ici, pas de professeurs ou chanteurs populaires ou « has been » mais des employés de la RATP à l’ouïe fine, mélomanes,  parfois musiciens et quelques membres de l’association de voyageurs.  Les styles qui reviennent le plus souvent sont liés aux instruments : guitare, saxo… Chanson française et pop rock ont la côte même si la diversité des styles, des rythmes et des cultures sont de mise!

Professionnels ou semi-professionnels, il y a aussi tous les âges. Le plus jeune à 18 ans tandis que le plus vieux, retraité, à 81 ans. Mais comme me confie Antoine Naso, « ils ont tous leur public !« . De temps en temps, lui et son équipe descendent dans les couloirs voir si tout va bien surtout pour les petits nouveaux qui ont moins l’habitude !

Pour s’inscrire aux auditions , il suffit de venir sur place pour retirer un dossier à l’Espace Métro Accords, 102 ter rue de Charonne, 75011 Paris ou contacter la structure par email: musiciensdumetro@ratp.fr

« Phie » et ses musiciens, artiste Pop-folk, a été fraîchement accréditée cette année. De son vrai nom Anne-Sophie Drouet, elle est batteuse, chanteuse, auteur-compositeur. Elle fait partie avec son bassiste, sa guitariste et son violoniste de la promotion 2012 ! Rencontre…

OhMyHomme: Bonjour Phie! Dis m’en un peu plus sur toi! Phie: Originaire de Charleville (08) , j’ai 29 ans, et suis intermittente en montage vidéo à M6. Mon nom de scène, c’est Phie car je m’appelle Anne-Sophie et dans la vie, tout le monde m’appelle Ann’so donc j’ai choisi la partie manquante qui du coup me représente. Ce n’est pas un groupe mais un projet perso accompagné de musiciens. Je travaille sur ce projet depuis 5 ans. J’ai tout créé seule: compo, texte, enregistrement, arrangement, mixage, infographie, fly, pochette, jaquette, affiche, montage vidéo de tous les live, … alors tout ça prend à max de temps. Le projet avec les musiciens actuels existe depuis 1 an et demi. On a répété pendant 1 an dans une école de musique qui me sponsorise « Paris Music Academy » pour monter le set de 13 titres. On joue sur scène depuis mars 2012. Ce set représente un aboutissement énorme car j’ai ce projet en tête depuis que j’ai 16 ans et j’ai construit toute ma vie professionnelle autour de ça.
OMH: Pourquoi Les Musiciens du Métro ? Phie: Parce que c’est une vitrine à grande échelle avec un public complémentaire de ceux qui seraient susceptibles de venir me voir en concert. On peut jouer quand on veut, où on veut (enfin presque) mais les possibilités sont énormes et l’acoustique est bonne!
OMH: Parle-moi du jour de ton audition ? Phie: J’ai passé l’audition avec ma guitariste Camille Albold et mon violoniste Ludovic Fabre. Nous avons une formule électrique à 5 musiciens. Là, je suis à la batterie et au chant. Mais avons aussi une formule acoustique en duo ou trio (guitare-voix et violon quand cela est possible). Et là,  je joue des petites percus’ (Shakers, tambourin au pied avec cajate et pédale de grosse caisse, pandeiro ou petite caisse claire jouée aux balais et bohdran). On a joué 2 titres: un titre dynamique et une balade pour refléter le plus possible l’ensemble du set qui comporte des parties très rock et très country et une partie plus posée. Le jury a eu l’air d’aimer… Mon impression était bonne puisque j’ai reçu le courrier peu de temps après pour m’annoncer que nous avions été retenus.

OMH: Toi et tes musiciens sont accrédités. Quelles réactions et impressions face à la nouvelle? Phie: J’avoue que j’ai été surprise! Lorsque j’en parle autour de moi, on me dit que c’est génial. Que l’accréditation est quelque peu gage de qualité et qu’elle n’est pas si facile à avoir donc j’en suis très fière. Je vis à Paris depuis 10 ans donc jouer dans le métro, c’est quelque chose !!!
OMH: Quels conseils t’a donné Antoine Naso ? Phie: Il m’a conseillé d’amplifier légèrement la voix dans certaines conditions car le violon et la guitare me dominaient dans les passages où musicalement ça « s’énerve un peu »!
OMH: C’était comment cette première fois de jouer dans le métro? Phie: C’était chouette et marrant d’être de l’autre coté car lorsque je passe moi-même devant des musiciens, je suis souvent partagé entre l’envie de m’arrêter et d’écouter, et l’obligation de courir car je suis en retard comme tout parisien qui se respecte!! ahahah…
OMH: Une anecdote  à nous confier dans le métro? Phie: Ça me fait rire justement les gens qui passent en marchant très vite, qui ralentissent, regardent, écoutent mais tiquent car ne peuvent pas rester et repartent de plus belle car la sonnerie du métro a retenti…
 
Suivez Phie sur Facebook : www.facebook.com/Phiegroove
 
Son site : www.myspace.com/anneso3
 
Devenez producteur! Phie sur My Major Compagny pour la réalisation de clips et lives acoustiques: www.mymajorcompany.com/projects/phie-clip-lives-acoustiques
 

Pour cette fête de la musique, la RATP propose un truc assez sympa. Plusieurs groupes et artistes des Musiciens du métro sillonneront Paris et la banlieue à bord d’un ancien bus à plate-forme des années 70 et donneront une série de minis concerts, à l’occasion! Passi Flora (Jazz vocal), Chérif M’baw (world music), Mississipi Burning (Jazz New Orleans) et Sodjul (Pop) embarqueront à bord de l’un des célèbres bus à plateforme et proposeront des minis concerts dans les lieux suivants :

–          Devant la gare de Denfert-Rochereau (RER B), entre 10h et 10h20
–          Devant l’église Saint-Germain des Prés, entre 10h40 et 11h
–          Place de la Bastille, entre 11h20 et 11h40
–          A la sortie de la station de métro Stalingrad (Lignes 2, 5 et 7), entre 12h et 12h20
–          A la gare routière de Saint-denis, entre 12h50 et 13h10
–          Place de la Nation, devant l’entrée de la gare (RER A), entre 13h50 et 14h10
–          A la gare routière de Château de Vincennes, entre 14h30 et 14h50
–          Devant la gare de Nogent sur Marne (RER A), entre 15h10 et 15h30

A toutes et à tous, bonne Fête de la musique !  

 
francois

À propos de francois

Blog hommes: billets d'humeur et interviews sur la mode, la beauté, la culture et le lifestyle! Qui a dit que les hommes n'étaient pas bavards ?
Ce contenu a été publié dans Lifestyle, Portrait d'Hommes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire